Mangeoires à oiseaux

Pour les oiseaux présents sur notre territoire, l’hiver est la saison la plus meurtrière. Pourtant, ils craignent moins le froid que le manque de nourriture, nécessaire pour affronter les basses températures.

Or, c’est précisément à cette époque que les aliments font le plus défaut. En effet, larves d’insectes, baies, graines

deviennent rares et Le froid, la neige, et le gel rendent encore plus difficile la recherche de nourriture.

Enfin les jours sont plus courts, laissant moins de temps pour trouver sa ration quotidienne.

Saviez-vous qu'en hiver la mésange peut perdre 10% de son poids en une seule nuit ?!

On comprend alors pourquoi durant cette saison, les oiseaux consacrent la quasi-totalité de leur journée à la recherche de nourriture qui leur permettra de résister au froid !

 

Pour connaître les règles à savoir pour nourrir les animaux en hiver, et quelle nourriture choisir, télécharger notre fiche "Nourrir les oiseaux en hiver" rédigée sur les conseils de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).

Le panier de graines suspendu :

Pour cette réalisation vous aurez besoin:
  • de demi-orange (ou autre fruit) évidée sans la percer
  • de la corde de jute ou ficelle ou raphia
  • des pics en bois ou brindilles
  • de mélanges de graines bio (en fonction des oiseaux que vous voulez nourrir)
 
Mode opératoire :
panier à graines.jpg
 
Commencer par évider la demi-orange en prenant soin de ne pas la percer.
Passer un pic de bois dans un axe diamétrale de part et d'autre de l'orange puis un second de façon à former une croix avec les pics. Vous pouvez couper légèrement les pics pour réduire leur taille.
Nouer à chacune des 4 extrémités des pics, un morceau de fil puis les 4 fils ensemble au sommet de la mangeoire de sorte que l'orange puisse être suspendue par ce sommet. Vous pouvez aussi très bien passer directement le fil dans des trous que vous aurez fait autour de l'orange. Cependant les oiseaux apprécieront d'avoir des pics en guise de perchoirs pour se poser le temps de leur repas.
Enfin, remplir la demi-orange de graines (voir le type de graines dans notre fiche "Nourrir les oiseaux en hiver").
Votre mangeoire est prête à être servie aux oiseaux !
Les boules de graines :
Pour cette réalisation vous aurez besoin:
  • de moules individuels ou pots de yaourt lavés
  • de la corde de jute ou ficelle ou raphia
  • matière grasse végétale (type Végétaline ou huile de coco)
  • de mélanges de graines bio (en fonction des oiseaux que vous voulez nourrir)
 
Mode opératoire :
 
Commencer par mettre à fondre à feu doux (ou bain-marie) la graisse végétale.
Dans votre moule ou pot de yaourt, tenir verticalement une ficelle d'environ 40 cm de telle sorte à ce qu'elle touche le fond du moule et avec l'autre main verser petit à petit jusqu'au 3/4, le mélange de graines. Ainsi, la partie de la ficelle dans le moule, doit être recouverte de graines. 
Une fois la graisse végétale fondue, la verser dans le moule rempli de graines en tenant verticalement la ficelle. les graines doivent être recouverte à raz, de graisse.
Mettre votre moule au frais jusqu'à ce que la graisse fige bien.
Une fois durci, vous pouvez suspendre votre boule de graine à une branche d'arbre en respectant les préconisations décrites dans notre fiche "Nourrir les oiseaux en hiver".
Votre mangeoire est prête !
Les guirlandes de cacahuètes :
Pour cette réalisation vous aurez besoin:
  • de cacahuètes entières et non sallées
  • de la ficelle ou raphia
  • d'une aiguille à laine​​
 
Mode opératoire :
2_edited.jpg
1.PNG
 
A l'aide de la grosse aiguille (type aiguille de laine), percer et enfiler les cacahuètes sur un fil ou un brin de raphia (moi j'en mets une vingtaine).
Il ne vous reste plus qu'à suspendre la guirlande à une branche ou dans le jardin.
Vous pouvez aussi simplement nouer la ficelle ou le raphia au milieu de la cacahuète si la manipulation de l'aiguille vous semble compliquée pour l'enfant.
Pour aller plus loin...
Cette activité est l'opportunité d'introduire des apprentissages naturalistes comme la migration des espèces durant l'hiver ou encore les différentes nourritures qu'ils consomment. Vous pouvez aussi profiter de cette réalisation pour proposer d'observer les oiseaux en silence et pourquoi pas commencer à retenir quelques noms, chants et cris d'oiseaux sur votre lieu.
Enfin, cette activité est un réel engagement de votre part et de la part de l'enfant car il ne faut jamais arrêter en plein froid un nourrissage commencé, les oiseaux pourraient en mourir ! Faites donc prendre conscience à votre enfant de l'enjeu derrière cette activité et servez-vous-en comme un fil rouge lors de vos sorties Nature sur ce lieu durant l'hiver.