La Pédagogie Montessori : Une éducation pour (re)connecter l’enfant à la Nature

Pour Maria Montessori, l'Enfant est l’agent cosmique de “l’évolution du genre humain“ et “permet le développement de la civilisation“. Aussi, pour respecter et défendre la nature, il doit la connaître. Or, depuis des décennies, les enfants sont progressivement éloignés de la nature. 
 
Ce manque d’exposition à la nature contribuerait chez les enfants à une diminution de l’utilisation de leurs sens, une capacité d’attention amoindrie, favoriserait l’obésité et participerait à l’augmentation de troubles physiques et émotionnels
Pourtant, les enfants ont souvent une curiosité et un élan naturel pour les éléments issus de la nature : en tant qu’adulte, notre rôle est essentiel pour les accompagner concrètement dans cette fabuleuse découverte. L'objectif principal que nous nous fixons en tant que pédagogue par la Nature est L’épanouissement de l’enfant. Un objectif commun à la pédagogie Montessori. 
Alors que la pédagogie « classique » tend à éduquer l’enfant en le remplissant de connaissances et en orientant ses actions et ses apprentissages, la philosophie Montessori repose sur deux principes bien différents :
L’enfant est au centre de son apprentissage et la Nature doit être au centre de son éducation !
Dès sa naissance, il est considéré comme un individu à part entière, déjà capable de beaucoup de choses, car il possède en lui toutes les clés de réussite.
Selon Maria Montessori, l’éducation consiste à accompagner le développement naturel de l’enfant, à le soutenir pour qu’il puisse déployer toutes les forces qu’il a déjà en lui. Elle nous suggère de considérer l’enfant dans sa globalité, en tenant compte de son développement psychique, aussi bien qu’intellectuel.
Cette approche holistique de l'enfant est d'ailleurs un pilier de la Pédagogie par la Nature.
En développant son estime de soi, sa confiance en lui, sa concentration, son autonomie, son désir et son plaisir d’apprendre, l’enfant a alors toutes les cartes en main pour s’épanouir et explorer pleinement ses potentiels, et à fortiori dans un environnement naturel propices à ces apprentissages.
Respect du rythme de chacun et périodes sensibles
S’attacher au besoin spécifique de chaque enfant et respecter son rythme. Voilà deux principes de base que l'on retrouve dans la pédagogie Montessori tout comme la Pédagogie Par la Nature.
Les tout petits sont de nature très curieuse. Autant s’en servir ! En favorisant cette soif de découverte, ces deux approches prônent le libre choix d’activités.
Dès son plus jeune âge, l’enfant est invité à développer des démarches personnelles d’apprentissage à partir du matériel spécifique mis à sa disposition. C’est lui qui décide ! Il apprend ainsi à choisir et à prendre des initiatives. Ce concept influe énormément sur son développement ultérieur et ses facultés d’apprentissage. Ce libre choix est à la base de l'enthousiasme que l'on recherche en Pédagogie par la Nature, afin de  mieux ancrer, ensuite, les apprentissages. 

"L’éducation est un processus naturel effectué par l’enfant. Ce processus n’est pas acquis par l’écoute d’un discours mais par des expériences avec son environnement"

– Maria Montessori –

Maria Montessori a observé que les enfants traversent de différentes phases de curiosités intellectuelles et développementales dès les premiers mois de sa vie et jusqu’à ses six ans environ. Elle les a nommées les « périodes sensibles » durant lesquelles ils deviennent intrigués et absorbés par des aspects particuliers de leur environnement. En tant qu'animateur de la Nature auprès des enfants, nous devons constamment garder en tête ces périodes sensibles dans notre observation de l'enfant, afin de toujours lui offrir l'accompagnement et stimulation "juste" dont il a besoin. 
Liste des périodes sensibles identifiées par M. Montessori: (les ages sont donnés à titre indicatif)
  • la période sensible du langage (de la naissance à 6 ans)
  • la période sensible de la coordination des mouvements (de la naissance à 4 ans)
  • la période sensible de l’ordre (de la naissance à 6 ans, accentuée à partir de 2 ans)
  • la période sensible du raffinement des sens (plus ou moins entre de 18 mois et 5 ans)
  • la période sensible du développement social (plus ou moins entre 2,5 ans et 6 ans)
  • la période sensible des petits objets (de 1 à 4 ans)
  • la période sensible des chiffres (de 4 à 6 ans)
  • la période sensible de l’écriture (de 3 à 4 ans)
  • la période sensible de la lecture (de 3 à 5 ans)
Le rôle de l'animateur/éducateur
Dans ces deux pédagogies, le rôle principal de l'adulte est l’observation.
Au lieu d’observer l’enfant sans jugement, nous sommes souvent tentés de proposer notre idée, d’intervenir, de corriger, de montrer comment il “faut” faire les choses correctement.
Mais en laissant l’enfant explorer par lui même, nous lui donnons l’occasion de se tromper puis de trouver des solutions par lui même. En l’observant durant ses phases d’expérimentation, l’adulte va ainsi pouvoir comprendre la spécificité de chacun, ses besoins, et repérer où il en est dans son développement.
Les bénéfices de l'observation:
  • Identifier les besoins et les intérêts des enfants donc mieux les accompagner dans leurs apprentissages ;
  • Faire une bonne gestion des activités. Lorsque l’enfant à assimilé une compétence, on peut lui en présenter une nouvelle ;
  • Prendre conscience de l’évolution des enfants ;
  • Comprendre et suivre les initiatives des enfants ;
  • Constater qu’il existe d’autres façons de faire que la nôtre. Mêmes s’ils sont petits, nos enfants peuvent nous apprendre des choses.

L’importance du mouvement libre dans un environnement préparé
Bien avant l’émergence des neurosciences (qui n’ont fait que confirmer ce que Maria Montessori avait observé), elle a eu l’intuition que les enfants apprenaient grâce à tous leurs sens et en particulier par le mouvement et le toucher.
Maria Montessori a observé que le vrai moteur de l’intelligence est le mouvement de la main : les mains des enfants sont de vrais outils d’exploration. Pour comprendre et intégrer les concepts abstraits, il doit passer par une phase de toucher et manipulation.
Montessori encourage vivement les éducateurs et les parents à préparer l’environnement de l’enfant de sorte que nous n’ayons pas besoin de lui dire « Ne touche pas ! ». Interdire ses petites mains d’explorer le monde revient à entraver sa curiosité, donc son développement intellectuel et psychique. 
Dans la Pédagogie par la Nature, il en est de même, vous l'aurez compris... Et bien plus encore ! Au travers de ses 5 sens, l'enfant est invité dans le milieu naturel à l'expérimentation. Cette expérimentation permettra à l'enfant d'ancrer les apprentissages plus facilement tout en les vivant littéralement pour un bien-être profond et authentique
Notre rôle en tant qu'adulte auprès d'enfants, est alors de leur mettre à disposition les matériels nécessaires pour évoluer dans le milieu naturel tout en exposant clairement les règles (de sécurité notamment) pour évoluer de façon sereine dans ce milieu si propice à la liberté.

Inscrivez-vous pour ne rien rater de nos publications !

  • Facebook
  • Instagram

©2020 par Autour de la Nature

- Membre du Réseau de Pédagogie par la Nature (RPPN) -